À propos

a) Mission

La Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’oeuvre (COCDMO) a comme principale mission de combattre l’exclusion sociale et professionnelle des citoyennes et des citoyens laissés en marge du développement économique et social, en visant la pleine reconnaissance de l’accès à la formation et du droit au travail.

Plus concrètement, la Coalition est un lieu de référence, d’échange et de concertation qui permet à ses membres de réfléchir et de développer des stratégies pour favoriser l’intégration et le maintien en emploi des personnes marginalisées sur le plan économique et social.

La Coalition intervient auprès des principales instances du marché du travail afin de faire reconnaître le travail, l’expertise et la contribution spécifique des organismes communautaires travaillant à la réinsertion sociale et professionnelle des individus en situation de grande vulnérabilité. Auprès de ces instances, la Coalition fait valoir le potentiel socioéconomique des personnes en démarche d’insertion et revendique des politiques, services et mesures garants d’une société inclusive et participative.

b) Objectifs

 

  • Assurer un accès libre et volontaire aux programmes de réinsertion sociale et professionnelle
  • Assurer une place équitable aux populations marginalisées ou exclues du marché du travail
  • Assurer le développement des collectivités et l’accompagnement du cheminement des personnes
  • Assurer la reconnaissance des organismes communautaires comme partenaires à part entière et autonomes dans le développement de la main-d’œuvre

 

c) Volets d’action

Insertion et intégration en emploi

Les organismes communautaires œuvrant en employabilité privilégient une approche globale, inclusive et à long terme qui vise le développement social, professionnel et économique, tout en s’inscrivant dans une perspective de lutte à la pauvreté, à la précarité et à l’exclusion sous toutes ses formes. La Coalition croit qu’il est essentiel de voir à ce que l’expertise des divers acteurs communautaires soit reconnue et que les organismes soient considérés comme des acteurs majeurs autonomes au chapitre du développement de la main-d’œuvre au Québec.

Formation et éducation

Toute personne possède le droit fondamental d’avoir accès à des mesures de formation et d’éducation adaptées à ses besoins spécifiques afin de maximiser son autonomie, sa prise en charge et son épanouissement dans la société. Toute personne a également le droit d’avoir un accès libre à des mesures de qualité (alphabétisation, francisation, formation à la citoyenneté, formation générale, académique ou professionnelle). La Coalition travaille au quotidien afin que les politiques gouvernementales favorisent l’application de ces principes et que celles-ci reconnaissent et garantissent la formation sous toutes ses formes, tant en milieu institutionnel que non formel, ou en entreprise.

Promotion et défense des droits

La lutte contre l’exclusion sociale et professionnelle passe nécessairement par la reconnaissance des besoins particuliers de certains groupes de personnes à statut précaire ou sans emploi, ainsi que par la création, le maintien et le développement d’organismes communautaires qui ont pour mission d’accompagner ces personnes et de lutter efficacement pour l’équité sociale. C’est pourquoi la Coalition revendique des politiques et services prometteurs d’une société inclusive et solidaire.

Développement local et communautaire

Les organismes de développement local et communautaire privilégient une approche territoriale s’appuyant sur les communautés et le partenariat entre les différents acteurs. Issus des collectivités laissées pour compte par les retombées du développement économique et social, les organismes de développement local et communautaire interviennent auprès des individus, des groupes et des entreprises, dans une perspective de développement global et durable. La Coalition mise sur la synergie de l’ensemble des acteurs afin de développer autrement.