21
mars
2019
Budget 2019-2020 : Des choix rassurants pour la contribution de tous et toutes au marché du travail 

Québec, le 21 mars 2019 – La Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre (COCDMO) salue un budget qui poursuit l’engagement gouvernemental envers la main-d’œuvre, notamment par la bonification de mesures destinées aux personnes immigrantes, aux personnes handicapées et aux travailleurs d’expérience. Ces groupes de la population, sous-représentés sur le marché du travail, sont essentiels pour une diminution des impacts du resserrement démographique sur l’économie et le développement social du Québec.

Par ailleurs, le budget comprend plusieurs éléments positifs, dont des investissements dans les mesures d’intégration en emploi et de formation de la main-d’œuvre, notamment via les programmes de la Commission des partenaires du marché du travail. La Coalition partage entièrement l’objectif du gouvernement de maximiser la participation de tous au marché du travail. Les initiatives prévues à cet égard sont généralement intéressantes, mais les actions gouvernementales gagneraient toutefois à viser davantage de cohérence et de clarté dans l’application. « Nous serons vigilants quant à la mise en œuvre du nouveau parcours personnalisé visant les personnes immigrantes par le MIDI, qui interpellera nécessairement les autres ministères. Comme l’a démontré le rapport de la Vérificatrice générale, il existe de grands défis sur ce plan. » affirme Daniel Baril, président de la Coalition.

De plus, dans le cas des travailleurs d’expérience, les investissements annoncés, lorsque décortiqués, exagèrent passablement l’effet seul des bonifications du revenu des personnes (crédit d’impôt pour la prolongation de carrière) ou la diminution des charges sociales des entreprises. « Ce sont certainement des mesures intéressantes, mais sans accompagnement, sans adaptation du marché du travail, sans diminution des préjugés, cela n’aura certainement pas un effet maximal » de poursuivre M. Baril.

Enfin, la COCDMO réitère l’importance d’inclure l’ensemble des partenaires du marché du travail dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques destinées à la main-d’œuvre. « La main-d’œuvre doit être accompagnée et soutenue en vue d’une intégration durable au marché du travail, ce qui doit se faire au-delà des silos. Ce n’est certes pas avec des projets ponctuels et des mesures à la pièce que l’on peut y arriver », conclut M. Baril.

Pour consulter le document d’information produit par la COCDMO, cliquer ici.

À propos de la COCDMO

Par ses membres, la COCDMO rejoint plus d’un millier d’organisations réparties sur l’ensemble du territoire québécois. Au cœur de ses activités se trouvent la défense et la promotion des droits des personnes éloignées ou exclues du marché du travail. La Coalition siège également à la Commission des partenaires du marché du travail et prend activement part aux débats entourant le développement de la main-d’œuvre.

Renseignements : Frédéric Lalande, 514 755-7528 | Marie-Pierre Clavette, 514 210-0194

Actualités récentes :