08
septembre
2015
Revue de presse de la rentrée (24 août au 6 septembre 2015)

Nouvelles de nos membres et de la Coalition

Les organismes d’accueil du Québec sont prêts à recevoir des réfugiés

Alors que le Québec prévoyait d’accueillir un total de 1650 réfugiés en 2015, les organismes qui travaillent avec eux sur le terrain se disent capables d’en recevoir jusqu’à 5000, dont des milliers de Syriens.

« J’en ai discuté avec les collègues et je mettrais ma main au feu qu’on serait capable d’en avoir 5000 », a déclaré Stephan Reichhold de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI).

Source : Le Devoir, publié le 4 septembre 2015

Politique québécoise de la jeunesse : les Carrefours jeunesse-emploi font leurs recommandations

Québec doit donner à tous les jeunes l’accès à des services qui répondent à leurs besoins afin qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle, selon le réseau des Carrefours jeunesse-emploi. C’est l’une des recommandations parmi la trentaine que fait le réseau dans le cadre de la consultation menée par le gouvernement du Québec sur la nouvelle Politique québécoise de la jeunesse.

Source : Radio-Canada, publié le 26 août 2015

Compressions imposées par Québec : le Carrefour jeunesse-emploi forcé de refuser 168 jeunes

Des jeunes de Trois-Rivières subissent les contrecoups des compressions budgétaires. Le Carrefour jeunesse-emploi Trois-Rivières / MRC des Chenaux doit refuser des personnes qui frappent à sa porte depuis que le gouvernement Couillard a modifié la mission des carrefours jeunesse-emploi.

Source: Radio-Canada, publié le 3 septembre 2015

Cri du coeur des CJE

Alors que Québec a forcé les carrefours jeunesse-emploi à recentrer leur mission par souci d’économie, ceux-ci lancent un cri du coeur pour ne plus avoir à exclure la clientèle des étudiants et des travailleurs.

Source: Le Nouvelliste, publié le 4 septembre 2015

Cahier spécial du journal Le Devoir – Alphabétisation

Publié le 5 septembre 2015 – Lien vers l’ensemble des articles

Les illettrés ne sont pas ceux que l’on croit – La situation se détériore chez les jeunes qui sortent de l’école

Ils sont nés au Canada, ont le français pour langue maternelle, possèdent au moins un diplôme d’études secondaires et occupent un emploi. Qui sont-ils ? Les individus qu’on retrouve le plus fréquemment parmi ceux qui présentent les plus faibles niveaux de compétences en littératie et en numératie. C’est ce que révèlent les nouvelles données extraites du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA), publiées en mai dernier par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR).

Source: Le Devoir, publié le 5 septembre 2015

Un réseau saigné à blanc

Les organismes québécois oeuvrant en faveur de l’alphabétisation font face à deux types de compressions budgétaires : compressions directes de la part d’Ottawa, qui a entre autres mis fin il y a dix ans à un financement annuel de 5 millions de dollars ; compressions indirectes de la part de Québec, puisque les coupes dans les budgets des commissions scolaires auront nécessairement un impact sur l’éducation des adultes, les programmes de francisation et l’apprentissage de la lecture, croit l’ensemble du milieu.

Source: Le Devoir, publié le 5 septembre 2015

L’analphabétisme, facteur d’exclusion sociale

Depuis les années 1960, le Québec s’est doté d’une excellente infrastructure d’alphabétisation. Pourtant, une personne sur cinq éprouve de sérieuses difficultés de lecture.

« De nos jours, savoir lire est devenu une condition d’inclusion sociale, ou d’exclusion sociale si on ne sait pas lire », observe Daniel Baril, le nouveau directeur général de l’Institut de coopération pour l’éducation aux adultes (ICEA). Ne pas savoir lire est plus dramatique aujourd’hui qu’il y a vingt ou trente ans, remarque-t-il, « puisqu’on vit dans une société fondée sur l’écrit, et pas juste pour accéder au marché du travail, mais pour profiter de tout ce que la société nous offre, à commencer par tout ce qu’on trouve sur Internet ».

Source: Le Devoir, publié le 5 septembre 2015

Vers des partenariats plus collaboratifs

Au Québec, les organismes sans but lucratif sont une pierre angulaire de l’alphabétisation. En ces temps d’austérité, ces derniers peuvent-ils compter sur l’aide de l’entreprise privée ? Oui, répondent les acteurs du milieu, mais à condition de diversifier ses types de requêtes et de savoir se démarquer!

Source: Le Devoir, publié le 5 septembre 2015

Section spéciale du Huffington Post Québec : Journée internationale pour l’alphabétisation

« La lutte à l’analphabétisme n’est pas un enjeu scolaire! » – Ronald Cameron, ICEA

La Journée internationale pour l’alphabétisation a lieu chaque année, le 8 septembre, à l’initiative de l’UNESCO. Cette année, Le Huffington Post Québec a eu la bonne idée de faire une semaine complète d’information et de sensibilisation concernant cet enjeu crucial pour le Québec. Je veux donc saisir cette occasion pour revenir sur l’analphabétisme, ce fléau qui limite non seulement la capacité des individus, mais aussi qui gangrène la vie sociale et démocratique au Québec.

Source: Huffington Post Québec, publié le 3 septembre 2015

Pour prendre connaissance de l’ensemble du contenu (infographie et vidéos):

L’analphabétisme au Québec, bombe à retardement littéraire
Constat d’échec pour les élèves en classe spéciale
Le difficile combat d’une maman analphabète
Construire des enfants forts pour vaincre l’analphabétisme
Oui, il est possible de vaincre l’analphabétisme malgré tout
L’analphabétisme au Québec : tour d’horizon en chiffres

Insertion et intégration en emploi

Immigration – L’accueil, un investissement payant – Des études soulignent l’impact positif des nouveaux arrivants, tant sur l’emploi que la croissance

Alors que la classe politique française semble tétanisée par la vague de réfugiés et de migrants qui se présentent aux portes de l’Europe, les économistes ont un avis beaucoup plus tranché. Ils sont unanimes à estimer que l’immigration actuelle n’est en rien un danger pour l’économie européenne, même en cette période de faible croissance et de chômage élevé.

Source : Le Devoir, publié le 3 septembre 2015

60 secondes avec : Émile Roux, directeur général de la Société de développement social de Ville-Marie

«On a tous un rôle à jouer pour réintégrer les itinérants, les entreprises aussi» – Émile Roux, directeur général de la Société de développement social de Ville-Marie.

Source: Les Affaires, publié le 22 août 2015

L’OCDE dénonce le calvaire des chômeurs au Canada

Chacun de nous a la même hantise : perdre son emploi – lorsqu’on en a un – parce que l’entreprise dans laquelle on évolue fait faillite ou réduit ses effectifs. Ce qui arrive bel et bien chaque année en moyenne à 2,2% des employés canadiens ayant au moins un an d’ancienneté. Mais ce que l’on sait moins en général, c’est le calvaire qui en découle pour les individus concernés. Oui, un calvaire, le terme n’est pas excessif, comme vient de le mettre en évidence de manière éloquente l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans une étude intitulée Retrouver du travail au Canada.

Source: Les Affaires, publié le 28 août 2015

Formation et éducation

La mission des cégeps en péril – Le réseau est à bout de souffle, dit le président de la Fédération des cégeps

Depuis cinq ans, ils ont tout donné. Ils ont comprimé, coupé, retranché. Réorganisé. Aboli. Et les cégeps sont aujourd’hui à bout de souffle, à un point tel que c’est l’avenir de l’enseignement collégial qui se voit mis en péril par les réductions de dépenses imposées par Québec, clame le nouveau président-directeur général de la Fédération des cégeps, Bernard Tremblay, en entrevue éditoriale au Devoir.

Source : Le Devoir, publié le 28 août 2015

Front commun contre les coupes – Les syndicats d’enseignants, les comités de parents et les directions d’écoles unissent leurs voix.

Latente au printemps, la colère gronde, plus forte que jamais, dans les écoles du Québec, alors que les jeunes font tout juste leur retour dans les classes. Pour la première fois de leur histoire, les syndicats d’enseignants, les comités de parents et les directions d’établissements scolaires unissent leur voix dès la rentrée pour dénoncer les compressions et pour exiger que le gouvernement recommence au plus vite à investir en éducation.

Source : Le Devoir, publié le 31 août 2015

Promotion et défense des droits

Le mouvement anti-austérité tente de s’inspirer du printemps 2012

Les différents leaders syndicaux misent sur les alliances pour que le mouvement de lutte contre l’austérité du gouvernement libéral crée un véritable raz de marée cet automne. Ils ont exposé des bribes de leur stratégie dimanche matin dans le cadre de l’Université populaire des Nouveaux Cahiers du socialisme.

Source : Le Devoir, publié le 24 août 2105

Les pauvres, grands oubliés

Il est absolument impossible, même pour quelqu’un qui suit les choses de loin, de ne pas remarquer que cette campagne électorale est celle de la classe moyenne. Les trois principaux partis la courtisent, les trois chefs en parlent tous les jours, multiplient les déclarations pour démontrer qu’ils en sont les meilleurs défenseurs.

Source: La Presse, publié le 3 septembre 2015

À quand un revenu garanti pour tous au Québec?

L’idée d’un revenu garanti pour tous — sans égard aux activités professionnelles, au revenu annuel ou au statut social et civil de l’individu — gagne en popularité en Europe et commence à faire son bout de chemin au Canada. Coup d’oeil sur une philosophie susceptible d’entraîner de multiples bouleversements.

Source: Le Devoir, publié le 1er septembre 2015

Québec est inéquitable envers les héritiers – Un jugement réprimande le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Le Tribunal administratif du Québec reproche au ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale de créer des iniquités dans sa façon de traiter les dossiers d’aide sociale des personnes qui reçoivent un héritage.

« La position actuelle du ministère a pour effet de créer une confusion pour les bénéficiaires du programme de solidarité sociale », peut-on lire dans une décision rendue le 17 juillet dernier par les juges Daniel Lagueux et Nathalie Bibeau.

Source: Le Devoir, publié le 3 septembre 2015

Développement local et communautaire

Développement régional – En périphérie des élections

L’un des faits marquants de l’actuelle gouverne libérale s’inscrit dans la coupe des ressources financières allouées au développement rural, local et régional. Fut même abolie une institution historique de planification régionale, soit les Conférences régionales des élus (CRE). Geste d’autant plus symbolique puisque la lettre « R », pour régions, fut éliminée de l’acronyme du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

Source : Le Devoir, publié le 24 août 2015

Économie – Finances – Travail

Le PIB du Québec recule une fois de plus

Certains économistes voient maintenant une croissance de moins de 1,3 % pour l’année, le gouvernement s’en tenant pour l’instant à sa prévision initiale, c’est-à-dire 2 %. L’économie québécoise a reculé pour un troisième mois consécutif en mai, ce qui forcera probablement un peu tout le monde à réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour l’année.

Source : Le Devoir, publié le 28 août 2015

Le Canada a la récession modeste et éphémère – Le recul est d’abord le fait du secteur de l’énergie, font valoir les économistes

C’est confirmé. Le Canada a bouclé en juin un deuxième trimestre de croissance économique négative, répondant ainsi à la définition « technique » d’une récession. Mais elle s’est avérée bien modeste et bien circonscrite, observent les analystes. Et le pays en est probablement ressorti aussitôt.

Source : Le Devoir, publié le 2 septembre 2015

Bulletin mensuel sur le marché du travail au Québec – Édition d’août 2015

Le Bulletin mensuel sur le marché du travail au Québec rend compte à chaque mois de l’évolution de l’emploi, de la population active et du chômage. Y figurent de l’information par région et par secteur d’activité, ainsi que des comparaisons avec le Canada et l’Ontario.

Source: Emploi-Québec, publié le 4 septembre 2015

Moins d’impôts, plus de taxes: Québec annonce une réforme fiscale

Le gouvernement Couillard a l’intention de baisser les impôts et d’augmenter les taxes à la consommation, une «réforme fiscale majeure» qui pourrait être mise en branle dès l’an prochain et qui s’inspire largement du rapport Godbout sur la fiscalité.

Source: Journal de Montréal, publié le 3 septembre 2015

Publications récentes :