16
mars
2015
Semaine 9 au 15 mars 2015

Nouvelles de nos membres et de la Coalition

Situation inquiétante chez les jeunes

Aujourd’hui ont été dévoilés les plus récents chiffres de l’emploi au Québec et le taux de chômage chez les jeunes est alarmant. En effet, le taux de chômage chez les moins de 25 ans a atteint 13,4% en février. On note  d’ailleurs une hausse de 0,7% depuis le mois dernier. Le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ) s’en inquiète grandement puisque le taux de chômage des jeunes dépasse de 6 points le taux de chômage de la population active.

Source : CNW Telbec, publié le 13 mars 2015

L’ICEA annonce la tenue de deux webinaires sur la publication Apprendre + Agir, les 17 et 18 mars

Suite au lancement de la nouvelle revue numérique Apprendre + Agir, le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF) et l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICÉA) vous invitent à participer à deux webinaires sur la publication, les 17 et 18 mars prochains. Rappelons qu’en plus de proposer deux articles portant sur des questions d’actualité, la publication de l’ICÉA offrent l’accès en ligne à 21 indicateurs dressant un portrait de la situation de l’éducation des adultes au Québec. S’inscrire ici

Source: ICEA, publié le 15 mars 2015

Formation et éducation

Manifestation pour les CEP de Montréal, parce que rien n’est réglé!

Malgré plusieurs mois, voire plusieurs années de négociation entre le regroupement des six centres d’éducation populaire (InterCEP) et le gouvernement du Québec, rien n’est réglé quant à la pérennité des CEP! Et la nomination de François Blais fait craindre de nouveaux délais! Or, le 31 mai 2015, la date d’échéance des baux approche à grand pas!

Source: ICEA, publié le 12 mars 2015

Manifestation de la dernière chance

Les centres d’éducation populaire n’ont pas l’intention de baisser les bras devant l’avis d’expulsion de la commission scolaire de Montréal. Une manifestation se tiendra jeudi le 12 mars à 10h30 en face des bureaux de Montréal du premier ministre Philippe Couillard pour interpeler le gouvernement.

Source: La VoixPop Sud-Ouest, publié le 11 mars 2015

Cahier spécial du journal Le Devoir: Formation continue

Le gouvernement du Québec s’est engagé dans une réforme de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre, mieux connue sous le nom de «loi du 1%». Aperçu des consensus et des débats autour de son avenir.

Pour consulter l’ensemble des articles

Promotion et défense des droits

Des organismes communautaires tirent la sonnette d’alarme

Des organismes communautaires de la région de Québec, à court de ressources financières, envisagent de couper des services offerts aux plus démunis et menacent même de fermer leurs portes si « rien n’est fait à très court terme ».

Source: Radio-Canada, publié le 9 mars 2015

L’austérité, un coup de matraque à l’égalité hommes-femmes

La Journée internationale des femmes du 8 mars 2015 prend une saveur particulière. Alors qu’elles se battent depuis longtemps pour obtenir l’égalité concrète avec les hommes, le gouvernement Couillard, avec une froideur déconcertante, se lance dans une entreprise de démolition de leurs acquis par l’adoption de mesures aussi régressives les unes que les autres.

Source : Le Devoir, publié le 9 mars 2015

La ministre Vallée refuse d’étudier l’impact des mesures d’austérité sur les femmes

La min­istre re­spon­s­able de la Con­di­tion fémi­nine, Stéphanie Vallée, a op­posé une fin de non-re­cevoir aux or­gan­ismes fémin­istes et syn­di­caux re­groupés au sein du Col­lec­tif 8 mars qui presse Québec de mesurer l’im­pact po­ten­tiel des mesures d’austérité sur la con­di­tion des femmes en général. Fidèle aux ob­jec­tifs du déficit zéro, la min­istre rétorque que les craintes évoquées par le col­lec­tif ne sont qu’une ques­tion de  » per­cep­tion « .

Source : Le Devoir, publié le 14 mars 2015

Comité consultatif de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale – Tendre vers un Québec sans pauvreté après 2013

Les données dévoilées aujourd’hui proviennent d’une recherche réalisée à la demande du Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, dans le cadre d’une démarche visant à faire un bilan du chemin parcouru et à déterminer le chemin qu’il reste à parcourir en matière de lutte contre la pauvreté depuis l’adoption de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, à la fin de l’année 2002.

Le groupe de travail chargé de ce mandat a fait le choix d’interroger des acteurs et des actrices de divers domaines ou secteurs lors de 16 entrevues menées par une chercheuse de juillet à septembre 2013.

Source: Comité consultatif de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale, publié le 12 mars 2015

Développement local et communautaire

Cahier spécial du journal Le Devoir: Régions-Mobilisation

Le ton n’est pas à la fête dans les régions du Québec depuis que le gouvernement libéral de Philippe Couillard a décidé de sabrer dans les structures régionales, comme les conférences régionales des élus et les CLD, entre autres. Est née de ces mesures d’austérité la coalition Touche pas à mes régions, qui compte poursuivre ses représentations auprès de Québec pour lui faire entendre raison. Radiographie d’un combat régional.

Pour consulter l’ensemble des articles

Les réseaux coopératifs et mutualistes visent la création de 20 000 emplois

Les réseaux coopérat­ifs et mu­tu­al­istes du Québec se don­nent pour ob­jec­tif de con­tribuer à la création et au main­tien de 20 000 em­plois d’ici 2020, dont 5000 à Montréal. La présidente du con­seil d’ad­min­is­tra­tion du Con­seil québécois de la coopéra­tion et de la mu­tu­alité (CQCM), Monique F. Ler­oux, a souligné jeudi que le plan stratégique  » met de l’avant la for­mule coopéra­tive et mu­tu­al­iste en réponse aux be­soins so­cioéconomiques du Québec, no­tam­ment l’oc­cu­pa­tion de l’en­sem­ble du ter­ri­toire

Source : Le Devoir, publié le 13 mars 2015

Le crédit communautaire peut contrer la pauvreté

Le crédit communautaire, dont c’est la journée thématique ce 11 mars, s’avère de plus en plus un outil unique de développement économique et de lutte à la pauvreté.

Source : L’Avantage, publié le 11 mars 2015

Économie – Finances – Travail

Jeudi 26 mars – Le budget sera équilibré, réitère Leitão

Le Québec af­fichera un bud­get équilibré en 2015-2016, a réaf­firmé mer­credi le min­istre des Finances, Car­los Leitão.  Le deuxième bud­get du min­istre sera déposé le jeudi 26 mars et mar­quera un tour­nant dans le contrôle des fi­nances publiques après six années consécu­tives de déficits.

Source : Le Devoir, publié le 12 mars 2015

Croissance de l’emploi et stabilité du taux de chômage en février

En février, 16 800 emplois (+ 0,4 %) s’ajoutent au marché du travail québécois, alors que l’emploi reste stable au Canada. Cette croissance est uniquement attribuable à l’emploi à temps partiel (+ 17 000); celui à temps plein demeure inchangé.

Source : Portail Québec, publié le 13 mars 2015

L’emploi à temps plein poursuit sa chute au Québec

Le député de Saint-Jérôme et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’économie, d’entrepreneuriat, de PME et d’exportations, Pierre Karl Péladeau, le député de Saint‑Jean et porte‑parole en matière d’emploi, de formation professionnelle, d’alphabétisation et de jeunesse, Dave Turcotte, ainsi que le député de Rousseau et porte‑parole en matière de finances et de revenu, Nicolas Marceau, déplorent que l’emploi à temps plein continue de reculer au Québec sous les libéraux, alors qu’il augmente dans le reste du Canada.

Source : CNW Telbec, publié le 13 mars 2015

Le Québec crée des emplois… à temps partiel

L’em­ploi gagne du ter­rain au Québec, mais c’est grâce au temps partiel. ​Pendant que le Parti libéral se con­cen­trait ven­dredi sur l’en­sem­ble des em­plois créés depuis son élec­tion, l’op­po­si­tion braquait plutôt les pro­jecteurs sur le recul de l’em­ploi à temps plein.

Source : Le Devoir, publié le 14 mars 2014

Cri d’alarme contre la «rigueur budgétaire»

Huit fondations privées craignent un accroissement des inégalités sociales. La « rigueur budgétaire » imposée par le gouvernement Couillard met en péril le filet de sécurité qui a fait du Québec la société la plus égalitaire en Amérique du Nord, préviennent huit fondations privées, dont la plus importante au Canada.

Source : Le Devoir, publié le 11 mars 2015

Le CPQ s’inquiète du niveau de vie des Québécois

Le vieillissement de la population, la concurrence mondiale et la dette publique constituent les principales menaces à la croissance. Jugé satisfaisant sans être exceptionnel, le niveau de vie des Québécois pourrait régresser si rien n’est fait pour dynamiser l’économie de la province, suggère une nouvelle étude du Conseil du patronat du Québec (CPQ). (…)

Même si les Québécois voient plus d’occasions d’affaires que les Canadiens et les Américains, ils semblent moins enclins à se lancer en affaires que leurs homologues nord-américains, selon l’étude du Conseil. L’intention de créer une entreprise ou d’en reprendre une existante serait ainsi de 19 % au Québec, comparativement à 27 % dans le reste du Canada, notamment parce que les Québécois s’estiment « trop peu compétents » pour devenir entrepreneurs, d’après le document. (…)

Le CPQ a également souligné que l’entrepreneuriat n’est pas seulement l’affaire des sociétés privées, ajoutant que l’économie sociale ainsi que le mouvement coopératif doivent être mis à contribution.

Source : Le Devoir, publié le 11 mars 2015

Mise en garde du directeur parlementaire du budget – Il faut protéger le modèle canadien

Certaines politiques conservatrices pourraient menacer l’équilibre budgétaire et la lutte contre les inégalités. Le gouvernement fédéral doit prendre garde, avec ses promesses de nouvelles mesures fiscales, de ne pas compromettre une dynamique entre les impôts et les transferts qui permet actuellement de réduire les inégalités sans compromettre l’équilibre des finances publiques, prévient le Directeur parlementaire du budget.

Source : Le Devoir, publié le 11 mars 2015

Étude sur l’endettement du Québec – Pourquoi se fier aux politiciens?

Quoi qu’en disent ceux qui voudraient un report de l’atteinte de l’équilibre budgétaire, l’endettement du Québec est très préoccupant et reste le plus élevé de toutes les provinces canadiennes, peu importe l’angle sous lequel on l’examine. Et il vaudrait même mieux adopter une loi pour s’attaquer au problème, plutôt que de se fier seulement à la volonté politique d’y remédier.

Source : Le Devoir, publié le 12 mars 2015

Publications récentes :