27
octobre
2014
Semaine du 20 au 26 octobre 2014

Nouvelles de nos membres et de la Coalition

Québec veut revoir la mission des Carrefours jeunesse-emploi

Le gouvernement Couillard renonce à toucher au financement des Carrefours jeunesse-emplois (CJE), ces centres qui aident les personnes de 16 à 35 ans à s’insérer sur le marché du travail. Il entend toutefois revoir en profondeur leur mission et leur fonctionnement. Une restructuration, préviennent les CJE, qui pourrait priver de «services essentiels» des dizaines de milliers de jeunes Québécois.

Source : TVA Nouvelles publié le 21 octobre 2014

Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale – L’obsession du déficit zéro au détriment des jeunes du Québec

Le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) impose aux carrefours jeunesse-emploi (CJE) une désorganisation totale. Les jeunes ne sont plus une priorité pour le MESS. Cette désorganisation aura d’importantes répercussions sur les services offerts aux jeunes dans les CJE. Ce sont les jeunes, encore une fois, qui écoperont le plus de ces mesures d’austérité. Nous avons l’intention de proposer des alternatives au ministère afin de continuer de mettre l’accent sur les services offerts aux jeunes. Saura-t-il nous entendre ?

Source : CNW Telbec, publié le 21 octobre 2014

Le RCJEQ lance la campagne « Rond jeune »

Porter le rond jeune signifie : « Je veux que chaque jeune du Québec trouve sa place au sein de la société. Je ne veux pas qu’aucun jeune du Québec ne soit exclu de son carrefour jeunesse-emploi. »

La personne qui arbore le rond jeune démontre également sa solidarité envers tous les jeunes du Québec. Dans le contexte actuel du marché du travail où nous avons besoin de tous les jeunes sans exception, nous n’avons pas le luxe d’en exclure un seul.

Source: RCJEQ, publié le 23 octobre 2014

Campagne de mobilisation: «Mon CJE, j’y tiens!»

Depuis 1995, le Québec s’est doté de 110 carrefours jeunesse-emploi (CJE), dont la mission est d’accompagner et d’outiller les jeunes adultes de 16 à 35 ans dans leur cheminement vers l’emploi, le retour aux études ou le démarrage d’une entreprise. Depuis 18 ans, ces CJE offrent des services qui répondent tant aux besoins des jeunes de leur région qu’à ceux de leur communauté.

Source: CNW Telbec, publié le 21 octobre 2014

Couillard «sacrifie les jeunes» accuse les carrefours jeunesse-emploi

Déclaration de guerre, hier soir: le gouvernement Couillard, «obsédé par le déficit zéro, sacrifie les jeunes du Québec», accuse le Réseau des carrefours jeunesse-emploi. Dès son lancement, l’offensive du gouvernement Couillard sur les structures d’aide financière en région soulève des récriminations.

Source : La Presse, publié le 22 octobre 2014

Le changement de vocation des Carrefours jeunesse emploi inquiète

Les Carrefours jeunesse emplois, qui accueillent les jeunes de 16 à 35 ans, aident déjà les jeunes chômeurs ou assistés sociaux qui cherchent à intégrer le monde du travail. Mais ce rôle, auquel Québec veut les confiner, ne représente que la moitié de leur clientèle, selon la directrice générale du CJE Saguenay, Isabelle Gagnon.
« Qu’on pense à un étudiant qui présentement n’a pas nécessairement du chômage ou de l’assistance sociale, qui n’a pas nécessairement un emploi, mais qui a besoin de nous, mentionne-t-elle. Une dame qui est en congé maternité qui veut réorienter sa carrière va passer par chez nous. Il va y avoir un trou de service quelque part, là. »

Source : ICI Radio Canada publié le 24 octobre 2014

Assemblée générale du Comité sectoriel de main-d’oeuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ESAC)

L’AGA du CSMO-ÉSAC aura lieu le 20 novembre 2014 à 13 h à l’Espace Fullum (salle La Chapelle, 2e étage) situé au 1431, rue Fullum à Montréal. Nous souhaitons grandement votre présence lors de cet événement afin de faire le bilan des activités menées au cours de l’année et d’envisager ensemble les projets d’avenir de votre comité sectoriel. En avant-midi, dès 9 heures, le CSMO-ÉSAC vous invite à une assister à une conférence de Mme Joëlle Vincent, CRHA, sur le roulement de personnel. Par la suite des ateliers suivront sur le développement de la main-d’œuvre dans le secteur d’emploi de l’économie sociale et de l’action communautaire. Voir l’horaire de la journée. Ces événements auront lieu au même endroit. Participez activement et à invitez vos organisations membres et partenaires. Confirmez votre présence avant le 10 novembre 2014 par courriel au: otrepanier@csmoesac.qc.ca ou par téléphone à Mme Odette Trépanier au : 514 259-7714 poste 505.D’ici-là, n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil sur notre rapport annuel 2013-2014 ! Voir l’avis de convocation et les documents pour l’AGA.

Source : CSMO-ÉSAC

Assemblée générale du Chantier de l’économie sociale

Soyez des nôtres le 4 novembre prochain à l’AGA du Chantier de l’économie sociale !
N’oubliez pas de confirmer votre présence!
L’assemblée générale se déroulera de 9h à 15h30. Sur l’heure du midi, Laure Waridel, écosociologue et co-fondatrice d’Équiterre, donnera une conférence sur l’économie sociale et l’environnement, outils et pratiques inspirantes pour entrer dans la mouvance écologique.

Le mardi, 4 novembre 2014, de 8h30 (accueil) à 15h30
Maison de l’économie sociale
1431, rue Fullum, Montréal
Salle : La Chapelle, 2e étage
(Station de métro Papineau)
Confirmer votre présence avant le vendredi, 24 octobre 2014 à ecosoci@chantier.qc.ca

Insertion et intégration en emploi

L’emploi canadien moins en forme qu’il n’y paraît, selon la TD

Le marché du travail canadien est dans un moins bon état que les données sur le chômage et la création d’emploi laissent croire, selon un nouvel indice développé par l’équipe d’économistes de la Banque TD.

La sous-utilisation du capital humain, le travail à temps partiel involontaire et le chômage à long terme démontrent que le marché du travail demeure morose, peut-on lire dans le commentaire Randall Bartlett, économiste de la Banque TD.

Source : Journal Les Affaires, publié le 26 octobre 2014

Le MIDI ferme ses bureaux régionaux

Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) éliminera ses sept bureaux régionaux, dans lesquels 124 personnes sont à pied d’oeuvre à l’heure actuelle.

Le MIDI fusionnera les bureaux de Montréal, de la Montérégie et de Laval d’ici la fin de l’année, après quoi il orchestrera la fermeture des directions régionales de Québec, Sherbrooke, Gatineau et Trois-Rivières. Ceux-ci seront fermés au plus tard le 31 mars 2015, a confirmé le porte-parole du MIDI, Jonathan Lavallée, jeudi au Devoir.

Source : Le Devoir, publié le 24 octobre 2014

Fermeture imminente des directions régionales du MIDI – Une décision arbitraire qui affectera les services aux immigrants et l’économie des régions visées

Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) condamne sans ménagement la fermeture imminente des directions régionales du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), car cette décision arbitraire du gouvernement aura un impact certain sur les services aux immigrants et l’économie de plusieurs régions.

Source : CNW Telbec, publié le 24 octobre 2014

Le nombre de prestataires d’assurance-emploi inchangé en août

Après avoir diminué en juillet, le nombre de personnes touchant des prestations d’assurance-emploi régulières était pratiquement inchangé en août, s’établissant à 498 100, a révélé jeudi Statistique Canada.

Par rapport à 12 mois plus tôt, le nombre de prestataires a baissé de 18 800, ou de 3,6 %. En août, le nombre de prestataires a diminué au Manitoba et en Alberta, alors qu’il a augmenté à Terre-Neuve-et-Labrador et peu varié dans les autres provinces.

Source : La Presse, publié le 23 octobre 2014

Formation et éducation

L’éducation, ce n’est pas la santé

Si le gouvernement Couillard veut réussir le redressement des finances publiques auquel il s’est attelé, il ne peut se passer de la contribution — lire : les compressions — des deux grands réseaux de la santé et de l’éducation, qui représentent à eux seuls les deux tiers des dépenses de l’État. Alors que Gaétan Barrette a lancé un bouleversement des structures du réseau de la santé — et ce n’est qu’un début —, Yves Bolduc ne veut qu’apporter des améliorations à un des meilleurs systèmes d’éducation au monde, selon ses dires.

Source : Le Devoir, publié le 25 octobre 2014

La Fondation pour l’alphabétisation maintient ses engagements envers les adultes et les enfants du Québec

Malgré la tourmente financière qu’elle affronte, la Fondation pour l’alphabétisation maintient la 16e édition de La lecture en cadeau. Ce programme phare de la Fondation permet de distribuer annuellement des dizaines de milliers de livres neufs à des enfants défavorisés âgés de 0 à 12 ans, à travers tout le Québec. « Remplir cette promesse demeure un engagement que nous souhaitons honorer à tout prix! », d’ajouter la présidente-directrice générale, Diane Mockle. De même, malgré une restructuration de l’organisation des ressources humaines, les services assurés par les lignes de référence Info-Alpha et Info Apprendre seront maintenus.

Source : CNW Telbec, publié le 20 octobre 2014

Développement local et communautaire

Québec veut supprimer les centres locaux de développement

Les 120 centres locaux de développement (CLD), structure responsable du soutien aux entreprises créée il y a 15 ans par le Parti québécois, sont appelés à disparaître et seulement la moitié des budgets passeront au municipal.

C’est le plan d’action expliqué mercredi par le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, qui avait convoqué en secret les dirigeants de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et de l’Union des municipalités, pour leur faire part des intentions du gouvernement. Le président de la FQM, Richard Lehoux, a refusé de commenter le contenu de sa rencontre.

Source: La Presse, publié le 25 octobre 2014

Les CLD partout au Québec – 120 équipes d’experts du développement économique local

L’Association des CLD du Québec (ACLDQ) poursuit activement ses représentations en vue de consolider le rôle d’accompagnement de ses 120 membres à travers le Québec, dans un souci de conserver un niveau de services équitable pour tous les entrepreneurs, dans un contexte où le développement économique local n’aura jamais été aussi important pour l’économie du Québec.

Source: CNW Telbec, publié le 25 octobre 2014

Promotion et défense des droits

Sondage – Oui à une réduction des inégalités de revenus, non à l’alourdissement du fardeau fiscal

Les Québécois appellent le gouvernement libéral à réduire le fossé des inégalités de revenus au Québec, mais sans alourdir leur fardeau fiscal, selon un sondage Léger-Institut du Nouveau Monde (INM) dévoilé lundi.

« La réduction des inégalités de revenus au Québec devrait être une priorité pour le gouvernement du Québec  » sont d’avis pas moins de 70 % des quelque 1000 répondants du coup de sonde (31 %  » tout à fait d’accord  » et 39 %  » plutôt d’accord « ). En revanche, moins du quart des participants à la consultation Web (22 %) estiment que l’équipe libérale a bien d’autres chats à fouetter avant d’ériger la réduction des inégalités de revenus au rang de priorités.

Source : Le Devoir, publié le 21 octobre 2014

James K. Galbraith: «L’esprit d’Occupy doit survivre. On ne viendra jamais à bout des inégalités, mais il faut leur poser une limite»

Le cri du coeur du Mouvement Occupy, parti de Wall Street pour gagner l’Amérique du Nord et le monde il y a trois ans, a traduit admirablement le malaise croissant des inégalités, croit l’économiste américain James K. Galbraith. Mais sa durée de vie relativement courte, dit-il, montre les failles du système, marqué notamment par le rôle prépondérant de l’argent privé dans les activités de la sphère politique.

« C’est un mouvement très intéressant avec une idée publicitaire géniale », dit M. Galbraith, rencontré hier lors de son passage au centre-ville de Montréal où il devait participer à une conférence de l’Institut du Nouveau Monde (INM) au sujet des inégalités sociales.

Source: Le Devoir, publié le 25 octobre 2014

James K. Galbraith: des idées pour combattre les inégalités

Le pays le plus inspirant dans la lutte aux inégalités sociales est le Brésil, selon l’influent économiste américain James K. Galbraith. Ce dernier sera à Montréal vendredi pour donner une conférence dans le cadre de la clôture du Rendez-vous national sur les inégalités sociales organisé par l’Institut du Nouveau Monde. Entrevue avec un francophile inspiré et inspirant.

Source: Journal Métro, publié le 24 octobre 2014

Économie – Finances

Le PIB québécois est demeuré statique en juillet

Après des gains de 0,2 % en mai et de 0,4 % en juin, le produit intérieur brut (PIB) du Québec n’a pu faire mieux qu’un résultat nul en juillet, de sorte que les sept premiers mois de l’année montrent une croissance cumulative de 1,5 % par rapport à l’an dernier.

Selon l’Institut de la statistique du Québec, le portrait a été positif dans des secteurs comme l’extraction minière, la fabrication et l’immobilier. Cependant, les reculs dans les services publics et le commerce de détail, entre autres, ont annulé ces gains. À l’échelle canadienne, la croissance a également été nulle en juillet.

Source : Le Devoir, publié le 24 octobre 2014

Ottawa devrait afficher un surplus budgétaire de 3,6 milliards

Le gouvernement fédéral affichera un surplus budgétaire de 3,6 milliards de dollars dès le présent exercice financier, soit un an plus tôt que prévu, estime le directeur parlementaire du budget, Jean-Denis Fréchette, dans ses plus récentes projections financières.

Le ministre des Finances, Joe Oliver, pourra donc utiliser cette marge de manoeuvre pour réduire les impôts lorsqu’il présentera sa mise à jour économique et financière en novembre, comme l’a laissé entendre le premier ministre Stephen Harper récemment.

Source : La Presse, publié le 21 octobre 2014

Publications récentes :