15
décembre
2014
Semaine du 8 au 14 décembre 2014

Nouvelles de nos membres et de la Coalition

La participation citoyenne doit demeurer cœur du développement local!

La participation citoyenne doit demeurer cœur du développement local. C’est pourquoi l’administration de Montréal doit permettre aux organisations qui ont fait leurs preuves depuis maintenant 25 ans de continuer à contribuer au développement des quartiers. C’est le cri du cœur qu’ont lancé ce soir plusieurs personnalités du développement économique, social et culturel lors d’un événement réunissant près de 500 acteurs préoccupés par l’avenir des CDEC de Montréal.

Source: Réseau des CDEC de Montréal, publié le 10 décembre 2014

Insertion et intégration en emploi

Le CJE déterminé à maintenir ses services

Avec les multiples coupures budgétaires qui sont effectuées par le gouvernement du Québec, les Carrefour jeunesse-emploi (CJE) seront forcés de revoir leur mission. Au CJE comté Roberval, en entend se battre pour maintenir les services actuellement en place.

Source: L’Étoile du Lac, publié le 8 décembre 2014

Tribunal de la sécurité sociale – Les chômeurs devront embaucher des avocats

Les chômeurs ou les personnes âgées qui voudront se faire représenter devant le Tribunal de la sécurité sociale (TSS) au Québec devront nécessairement embaucher — et payer— un avocat, a appris Le Devoir. Une directive qui pourrait en inciter plusieurs à ne pas faire appel au tribunal administratif, craint le milieu.

Source : Le Devoir, publié le 10 décembre 2014

Le gouvernement embauche 400 fonctionnaires de plus à l’assurance emploi

Le gouvernement conservateur va embaucher 400 fonctionnaires de plus sur une base temporaire pour traiter les dossiers d’assurance-emploi, en réponse à la hausse marquée des plaintes des travailleurs ayant perdu leur travail.

Le nombre de plaintes liées à la qualité du service rendu par le personnel du programme d’assurance-emploi a atteint près de 10 000 l’an dernier, ce qui représente un bond de 40 % par rapport à l’année précédente, a indiqué «The Globe and Mail». Les plaintes portent sur les appels téléphoniques restés sans réponse et les délais de traitement des dossiers.

Source : Journal de Montreal, publié le 9 décembre 2014

Young and restless: a look at the state of youth employment in Canada 

Étude de la Banque TD sur les jeunes et l’emploi au Canada (en anglais), publiée le 10 décembre 2014

Formation et éducation

Rapport du Conseil supérieur de l’éducation – La CSQ et la FSE-CSQ invitent le ministre Bolduc à la consultation

À l’aube de nouvelles réformes en éducation, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et sa Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) invitent le ministre de l’Éducation,Yves Bolduc, à tirer des leçons du rapport du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), lequel appuie plusieurs des observations et des critiques faites par la Centrale et ses fédérations de l’éducation au fil du temps.

Source : CNW Telbec, publié le 9 décembre 2014

Opinion – Brouillard au Conseil supérieur de l’éducation

Coauteur d’un pamphlet dénonçant les ratés de l’enseignement du français au Québec, j’ai lu non sans fébrilité le texte « Un grand brouillard en éducation » paru dans Le Devoir (4 décembre). On y apprenait que le Conseil supérieur de l’éducation croyait qu’il fallait mettre un terme aux vastes réformes dans les écoles québécoises. Se pourrait-il que le CSE ait enfin vu plus loin que la brume qui flotte dans les bureaux de certains décideurs scolaires ?

Source : Le Devoir, publié le 12 décembre 2014

Promotion et défense des droits

«Le pire est à venir», dit la CSN – Les compressions frapperont d’abord ses membres, dit le président de la centrale syndicale, mais tout le monde en subira les conséquences.

Il est faux de prétendre, comme le fait le gouvernement Couillard, que les compressions budgétaires seront bientôt derrière nous et que le pire est passé, croit le président de la CSN, Jacques Létourneau.

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient présentement à Montréal son conseil confédéral et, à cette occasion, M. Létourneau a fait le point sur le combat syndical contre le plan d’austérité du gouvernement Couillard.

Source : Le Devoir, publié le 11 décembre 2014

Des groupes en aide aux démunis réclament le soutien du gouvernement

Des représentants des groupes de défense des droits des vulnérables ont forcé l’entrée du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ce matin, afin de réclamer un rehaussement de leur financement. En cette ère d’austérité budgétaire, les besoins iraient croissants.

Source : La Presse, publié le 8 décembre 2014

Des organismes communautaires de Gatineau demandent plus de financement à Québec

Une trentaine de représentants d’organismes communautaires en défense des droits de Gatineau ont manifesté, lundi, devant les bureaux de la députée de Hull, Maryse Gaudreault. Ils exigent une bonification de l’aide financière accordée par le gouvernement du Québec.

Source : Radio-Canada publié le 8 décembre 2014

Des organismes voués aux démunis protestent

Des centaines de travailleurs du monde communautaire ont participé à des « actions éclair » aux quatre coins du Québec, lundi, dénonçant le sous-financement avec lequel ils doivent composer. À Montréal, des membres du Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) ont chahuté avec sifflets et casseroles devant le bureau du ministre des Finances, Carlos Leitão.

Source : Le Devoir, publié le 9 décembre 2014

Même les lutins agissent contre l’austérité!

L’Association des lutinEs contre l’austérité (ALCA) et le Collectif pour un Québec sans pauvreté ont remis conjointement cinq cartes de Noël géantes au gouvernement du Québec. Ces cartes abordent différents thèmes liés à la lutte contre la pauvreté et portent toutes le même message : se fier à la magie de Noël pour éliminer la pauvreté, c’est comme croire que l’austérité apporte santé, bonheur et prospérité.

Source: Collectif pour un Québec sans pauvreté, publié le 9 décembre 2014

Presumée en couple, elle perd aide sociale et médicaments

Une femme de Saint-Constant s’est fait couper l’aide sociale parce que les fonctionnaires considèrent qu’elle est en couple avec son colocataire. Cette décision met sa vie en danger, car elle perd ainsi accès à des médicaments indispensables pour sa santé.

Source: Journal de Montréal, publié le 11 décembre 2014

Elle gagne temporairement contre la bureaucratie

Un juge a rétabli hier l’aide sociale et l’accès à des médicaments d’une dame de Saint-Constant qui a de graves problèmes de santé, après que le ministère de l’Emploi les lui eut retirés.

Source: Journal de Montréal, publié le 13 décembre 2014

Développement local et communautaire

Conférences régionales des élus: des avis de licenciement envoyés aux employés

Vouées à la disparition depuis la signature du pacte fiscal transitoire entre Québec et les municipalités, certaines Conférences régionales des élus (CRE) de la province ont commencé à expédier lundi des avis de licenciement collectif à leurs employés. C’est notamment le cas des CRE de la Capitale-Nationale, de la Gaspésie et des Îles ainsi que celle de la Côte-Nord.

Source: Le Soleil, publié le 9 décembre 2014

Importante mobilisation pour sauver la concertation

Ils étaient environ 300, lundi, au Musée québécois de culture populaire, venus dire haut et fort que la Mauricie n’a pas les moyens de se priver de la concertation qu’elle a établie depuis dix ans via sa conférence régionale des élus.

Source: Le Nouvelliste, publié le 9 décembre 2014

La CRÉ de Montréal prépare l’avenir : Maintien d’une instance régionale de concertation

Dans le contexte où l’existence de leur organisme est remise en question par le gouvernement du Québec, 35 membres du conseil d’administration de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal se sont réunis, le 2 décembre, afin d’établir les bases de la poursuite d’une concertation régionale.

Source: CRÉ de Montréal, publié le 3 décembre 2014

OFQJ – La France et le Québec unis en faveur de l’économie sociale et solidaire

Quand on regarde par la fenêtre et qu’on aperçoit la neige tombée, nul doute que nous sommes rentrés au bercail québécois. Les premières Rencontres professionnelles au Québec en économie sociale et solidaire faisant le pari de réunir Québécois et Franciliens autour d’une cause commune ont pris fin. Avant de ranger l’ordinateur, d’éteindre l’enregistreuse et de retirer le flash de l’appareil photo, j’ai pris le soin de sonder mes compères Québécois. Que retirent-ils de cette semaine en ESS ? Que ramènent-ils dans leur valise ? Voici un premier bilan non exhaustif.

Source : OFQJ, publié le 12 décembre 2014

Économie – Finances – Travail

Le salaire horaire minimum passera à 10,55 $ le 1er mai

Québec ajoute 20 ¢ au salaire minimum, soit une hausse de 1,9 %. Trop peu dans un contexte d’austérité par surcroît, dénoncent les uns. Une hausse juste et équilibrée, rétorquent les autres.

À compter du 1er mai 2015, le tarif horaire passera de 10,35 $ à 10,55 $. Pour les employés à pourboire, il passera à 9,05 $, soit une hausse de 15 ¢. Le ministre du Travail, Sam Hamad, a soutenu que « le gouvernement a trouvé le chemin de l’équilibre, entre l’incitation à retourner sur le marché du travail et la hausse des charges des entreprises ».

Source: Le Devoir, publié le 12 décembre 2014

Plus grand écart entre riches et pauvres depuis 30 ans

Les inégalités entre riches et pauvres n’ont jamais été aussi fortes dans les pays de l’OCDE en 30 ans et leur coûtent des points de croissance, affirme un rapport paru mardi.

Dans ces pays,  » le revenu des 10 % de la population les plus riches est 9,5 fois plus élevé que celui des 10 % les plus pauvres « . Dans les années 1980, les plus riches gagnaient au maximum sept fois le revenu des plus pauvres. Les aggravations d’inégalités affectent la croissance, selon l’Organisation de Coopération et de Développement économiques.  » Le creusement des inégalités a coûté plus de 10 points de croissance au Mexique et à la Nouvelle-Zélande « , près de 9 au Royaume-Uni, à la Finlande et à la Norvège et de 6 à 7 points aux États-Unis, à l’Italie et la Suède. En revanche, une  » situation plus égalitaire avant la crise  » a participé à l’augmentation du PIB par habitant en Espagne, en France et en Irlande.

Source : Le Devoir, publié le 9 décembre 2014

Réduire les taxes profite davantage aux riches qu’aux pauvres, dit l’OCDE

Les exemptions de taxe à la consommation sur les aliments ou les livres profitent bien plus aux familles les plus riches qu’aux plus pauvres qu’on dit vouloir aider, conclut une étude de l’OCDE.

Source : Le Devoir, publié le 10 décembre 2014

L’économie québécoise bénéficiera de la croissance des exportations en 2015, selon les Services économiques RBC

Après une performance contrastée en 2014, l’économie québécoise devrait connaître un léger rebond en 2015 en raison de fortes percées réalisées par les exportateurs québécois, selon lesPerspectives provinciales publiées aujourd’hui par les Services économiques RBC. RBC prévoit pour le Québec une croissance réelle du PIB de 1,6 % en 2014, de 2 % en 2015 et de 1,7 % en 2016.

Source : CNW Telbec publié le 12 décembre 2014

Le deuil des 250 000 emplois

Pour l’année qui s’achève et la prochaine, Québec estime au total à 30 200 les emplois additionnels. En juin, il en voyait plutôt 77 600. Il faudrait donc en créer 220 000, de 2016 à 2018, pour que soit atteint l’objectif ambitieux fixé par le Parti libéral en campagne électorale et réitéré encore dernièrement par le premier ministre Philippe Couillard.

Quelle que soit l’appréciation qu’on peut faire des données sur le marché du travail québécois publiées vendredi, force est de constater qu’il est bien hardi de soutenir que l’économie aura ajouté 250 000 emplois d’ici octobre 2018.

Source : La Presse, publié le 8 décembre 2014

Moins de croissance économique, encore moins d’emplois et plus de taxes!

Comme le dernier budget Leitão, la mise à jour semble dominée par des objectifs à court terme. Qu’a-t-on appris dans les 400 pages de la dernière mise à jour économique du ministre des Finances Carlos Leitão par rapport à ce qu’il nous disait lors du budget de juin dernier ?

Sur la période 2014-2018, le niveau du PIB réel et nominal sera légèrement plus faible (environ 0,25 % et 0,5 %). La création d’emplois sera beaucoup moins forte entre 2013 et 2015 : 30 000 au lieu de 78 000. Le gouvernement n’a pas présenté ses projections de l’emploi pour 2016 à 2018. Dommage. S’il l’avait fait, on aurait constaté qu’on n’atteindra probablement que 50 % de l’objectif de créer 250 000 emplois sur la période 2014-2018. Une autre promesse qui ne sera pas tenue…

Source : Le Devoir, publié le 8 décembre 2014

La population du Québec atteint 8,21 millions

La population du Québec a crû l’an dernier, mais moins vite qu’avant, indique l’Institut de la statistique du Québec dans son Bilan démographique publié mardi. Ainsi, le Québec comptait 8,21 millions d’habitants le 1er juillet 2014 comparativement à 8,18 millions à la fin de l’année 2013.

Source : La Presse, publié le 9 décembre 2014

Publications récentes :