26
novembre
2020
Le milieu communautaire satisfait du Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF)

Montréal, 26 novembre 2020 – La Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre (COCDMO) accueille avec satisfaction l’annonce du Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF) et réitère l’importance d’un véritable accompagnement aux individus qui entament un parcours de requalification. « L’annonce de ce matin est une première mesure significative qui vise les personnes sans emploi du fait de la pandémie. La relance durable de l’emploi doit viser l’inclusion d’un maximum de personnes et l’augmentation de la résilience des travailleurs par le biais d’un développement des compétences. C’est la bonne voie à suivre. » affirme M. Daniel Baril, président de la Coalition.

Par ailleurs, la COCDMO rappelle que le Québec dispose d’un atout majeur pour la relance de l’emploi, soit un réseau de plus de 400 organismes communautaires d’insertion et d’intégration en emploi. Présents dans toutes les régions du Québec et dotés d’une expertise unique dans l’accompagnement de toutes les personnes éloignées du marché du travail, ces organismes doivent être impliqués dans le PARAF afin de s’assurer que les résultats du nouveau programme soient à la hauteur de l’enjeu. « Nos organismes sont prêts à épauler le travail des équipes de Services Québec. Les personnes sans emploi auront droit à un apport financier pour soutenir leur requalification, mais cela ne suffit pas : il faut de l’accompagnement et nous sommes prêts à contribuer davantage. » complète M. Richard Gravel, vice-président de la COCDMO.

« Il convient de saluer le travail du ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et la mobilisation des partenaires du marché du travail ; par nos efforts collectifs, nous sommes convaincus de pouvoir non seulement relancer l’emploi, mais surtout, développer durablement la résilience et la productivité de notre main-d’œuvre. » conclut M. Baril.

À propos de la COCDMO

Par ses membres, la COCDMO rejoint plus d’un millier d’organisations réparties sur l’ensemble du territoire québécois. Au cœur de ses activités se trouvent la défense et la promotion des droits des personnes éloignées ou exclues du marché du travail. La Coalition siège également à la Commission des partenaires du marché du travail et prend activement part aux débats entourant le développement de la main-d’œuvre.

-30-
Faits saillants du Programme: 
  • Doté d’un budget de 114,6M$ sur deux ans (90,1M$ en 20-21, 24,5M$ en 21-22)
  • Objectif: soutenir la requalification de 20000 participants via le versement d’une allocation de 500$ par semaine pour une formation dans un domaine présentant « de bonnes perspectives d’emploi ».
  • Aide du type « dernier payeur »: sera versée sans délai de carence après la fin des prestations de la PCRE. Pour être admissibles, les participants devront avoir rencontré un agent d’aide à l’emploi pour établir un parcours individualisé d’ici le 31 mars 2021. Pour avoir droit à l’allocation de 500 $ par semaine, ils devront avoir commencé leur formation au plus tard le 25 septembre 2021.
  • Cette annonce découle des travaux entamés dans le cadre du Forum virtuel sur la requalification de la main-d’œuvre et sur l’emploi, qui s’est tenu le 16 octobre dernier à l’initiative du ministre Jean Boulet.
  • Le PARAF s’inscrit dans les efforts de requalification de la main-d’œuvre énoncés dans Le point sur la situation économique et financière du Québec, qui totaliseront 459 M$ d’investissements d’ici 2022.

Actualités récentes :