28
septembre
2015
Semaine du 21 au 27 septembre 2015

Nouvelles de nos membres de la Coalition

À la Coalition – Panel sur l’emploi et la formation

Dans le cadre de la campagne électorale 2015, les réseaux en employabilité et en développement de la main-d’œuvre vous invitent à assister à un panel sur l’emploi et la formation, en présence de :

  • Michèle Audette (Parti libéral du Canada)
  • Audrey Beauséjour (Bloc Québécois)
  • Réjean Bellemare (Nouveau Parti démocratique)
  • Daniel Green (Parti vert du Canada)

Mardi 29 septembre 2015, 9 h 30 à 11 h

Maison développement durable – Salle Ste-Catherine

50, Sainte-Catherine Ouest, H2X 3V4

Pour procéder à l’inscription: https://fr.surveymonkey.com/r/panel-elxn42

Renouvellement de la Politique jeunesse : Le Chantier de l’économie sociale présente sa vision

Dans le cadre des consultations en vue du renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse et de sa Stratégie d’action jeunesse, le Chantier de l’économie sociale a présenté aujourd’hui sa vision.

Le Chantier a toujours eu à cœur l’intégration des jeunes au sein de sa propre organisation, de même que dans l’ensemble de l’économie sociale. Cette volonté de faire une place importante aux jeunes repose non seulement sur le besoin de relève en économie sociale, mais beaucoup aussi sur le désir de répondre à des enjeux de société. En effet, il est clair que l’économie sociale est une voie d’intégration, d’épanouissement et d’accomplissement pour les jeunes puisqu’elle présente de nombreuses possibilités : emplois, entrepreneuriat, participation citoyenne au sein de ses instances démocratiques. Pour le Chantier, la nouvelle Politique jeunesse devrait donc, de manière particulière, faire une place importante à l’économie sociale et, de manière plus générale, à l’entrepreneuriat jeunesse dans les mesures qui seront mises en place pour atteindre les objectifs liés aux orientations de cette politique.

Source : Chantier de l’économie sociale, publié le 24 septembre 2015

Pour prendre connaissance du mémoire: http://bit.ly/1QHIkBC

Appel de propositions – Faites partie de la programmation de QUARIERA 2016

Chercheurs, spécialistes en employabilité et en orientation, professeurs et autres professionnels, soyez à l’avant-scène lors de QUARIERA 2016 en y présentant un atelier! Partagez votre expertise et vos connaissances devant un public composé d’intervenants, de conseillers en emploi, de gestionnaires et de directeurs d’organismes, d’étudiants et d’autres professionnels en employabilité.

Pour soumettre un atelier: http://bit.ly/1joHejO

Élections fédérales 2015

Les emplois avant les droits de la personne

Le chef conservateur Stephen Harper persiste et signe : la vente de véhicules blindés à l’Arabie saoudite est une bonne chose, car elle préservera 3000 emplois à London. Et dans la mesure où d’autres pays se seraient portés volontaires pour approvisionner le régime saoudien, le Canada n’avait pas intérêt à faire passer ses préoccupations en matière de violation des droits de la personne devant ses impératifs commerciaux.

Source : Le Devoir, publié le 26 septembre 2015

Assurance-emploi : le NPD promet de geler les primes et d’augmenter les prestations

Après le chef libéral Justin Trudeau, c’était au tour du chef du NPD Thomas Mulcair de s’arrêter au N.-B. pour présenter les propositions de son parti sur l’assurance-emploi. Le NPD gèlerait les primes pendant quatre ans, au lieu de les réduire comme se sont engagés à faire les libéraux et les conservateurs.

Source : Radio-Canada, publié le 22 septembre 2015

Sans Harper, les chefs s’engagent pour les femmes

Les enjeux qui touchent les femmes, presque absents de la campagne électorale fédérale, ont fait surface lundi soir lors d’un débat au format alternatif. Les chefs — excepté Stephen Harper, qui avait refusé d’y participer — s’entendent pour dire que pour obtenir l’égalité des sexes, tant au Canada qu’à l’international, davantage de femmes doivent être élues en politique, mais ce domaine est loin d’être un modèle à ce jour.

Source : Le Devoir, publié le 22 septembre 2015

Harper peut-il créer 1,3 million d’emplois d’ici 2020? L’épreuve des faits

Le chef du Parti conservateur, Stephen Harper, promet de créer au moins 1,3 million d’emplois d’ici 4 ans. Est-ce réaliste?. « Sous notre plan, notre but pour l’économie canadienne d’ici 2020 est de créer au moins 1 300 000 emplois nets additionnels. »— Stephen Harper, chef du Parti conservateur du Canada

Source : Radio-Canada, publié le 23 septembre 2015

Assurance-emploi – La réforme n’a pas mené au désastre redouté

Les groupes de défense des chômeurs sont heureux de voir les néodémocrates, les libéraux et les bloquistes proposer des solutions pour améliorer l’accessibilité à l’assurance-emploi, mais admettent que la réforme imposée il y a deux ans par le gouvernement Harper n’a pas eu les effets dévastateurs redoutés au départ.

Source : Le Devoir, publié le 24 septembre 2015

Les chômeurs choyés par Mulcair

On peut dire que ce sera le clou de la plateforme électorale du NPD, du moins le morceau qui coûtera le plus cher au Trésor public. Le chef Thomas Mulcair promet de bonifier, à hauteur de 4 milliards de dollars par an, le programme d’assurance-emploi. Les chèques seront plus généreux et plus faciles à obtenir, au prix d’un gel des cotisations des travailleurs et de leurs employeurs pendant quatre ans.

Source : Le Devoir, publié le 23 septembre 2015

Jeunes, sans emploi et en marge du débat politique

« C’est frustrant, fatigant et décourageant. Je veux travailler, je fais tous les efforts nécessaires, mais ça ne mène à rien. » Le regard de Greg Geddis-Proulx, 20 ans, se perd dans le vide pendant un moment. Il pense à son loyer à payer, à son épicerie. Son visage et ses yeux rougissent. Mais il reprend le dessus. « C’est vraiment difficile, mais c’est pour ça que je suis ici. »

Source : Radio-Canada, publié le 23 septembre 2015

Plusieurs groupes signalent leur mécontentement aux chefs

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), la Fédération des femmes du Québec (FFQ) et la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont manifesté aux côtés de plusieurs autres groupes de pression pour réclamer un virage politique au Canada.

Source : Le Devoir, publié le 25 septembre 2015

Débat des chefs : les jeunes auraient voulu entendre parler de leurs préoccupations

Alexis, Gabriel, Dominique, Amélie, Dardan et Maxence participent tous les six au projet #1erVote de Radio-Canada. Nous leur avons demandé ce qu’ils ont pensé du grand débat des chefs de jeudi.

Parmi leurs premiers commentaires se trouve celui évoquant un échange peu représentatif des enjeux qui les préoccupent, cacophonique et reprenant des propos prémâchés. La plupart d’entre eux estiment toutefois que le débat était tout de même intéressant pour qui suit la campagne.

Source : Radio-Canada, publié le 25 septembre 2015

Les Autochtones invitent les chefs fédéraux à débattre de leurs enjeux

Pour le chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, il est grand temps que les chefs des partis fédéraux se prononcent sur les enjeux qui touchent de près les Autochtones. À cette fin, l’APN organise le 7 octobre en Alberta une discussion ouverte à laquelle elle convie les chefs.

Car, selon Perry Bellegarde, « nous pouvons éliminer l’écart qui sépare les membres des Premières Nations du reste de la population canadienne ».

Source : Radio-Canada, publié le 25 septembre 2015

Insertion et intégration en emploi

Politique québécoise de la jeunesse – Les groupes jeunes dévoilent leurs priorités

Plusieurs groupes jeunes de différents horizons s’unissent pour présenter leurs priorités à l’occasion d’une consultation gouvernementale sur la politique québécoise de la jeunesse qui se déroule aujourd’hui à Québec.

Source: Table de concertation des forums jeunesse du Québec, publié le 24 septembre 2015

Formation et éducation

Décrochage – Blais défend les coupes dans la persévérance scolaire

Le ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Blais, a défendu lundi la décision du gouvernement de ne plus s’allier à la Fondation Lucie et André Chagnon pour soutenir la réussite scolaire, une coupe qui menace la survie des organismes régionaux spécialisés en persévérance scolaire.

Source : Le Devoir, publié le 22 septembre 2015

Forum des idées sur l’éducation – Les élus scolaires seront présents

Plusieurs présidentes et présidents des commissions scolaires membres de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) ont l’intention de prendre la parole à l’occasion de l’événement organisé par le Parti libéral du Québec dans le cadre du 3e Forum des idées pour le Québec : un système d’éducation pour le XXIe siècle. Tout en constatant qu’il s’agit d’un exercice avant tout partisan, les élus scolaires estimaient leur présence incontournable pour assurer une pluralité des points de vue.

Source : CNW Telbec, publié le 25 septembre 2015

Les centres d’éducation populaire doivent trouver 600 000$ de plus

Les centres d’éducation populaire de Montréal doivent prouver au gouvernement d’ici le 31 octobre qu’ils peuvent récolter 600 000$ de plus par an, ou leur avenir pourrait être menacé.

«On a peur», lâche Louise Montgrain, directrice du Pavillon d’éducation communautaire Hochelaga-Maisonneuve, un des six centres d’éducation populaire (CEP) en ville.

Ces établissements offrent à 6000 familles en difficulté des ateliers d’alphabétisation, d’informatique, des repas à prix modique ou des cours pour apprendre à gérer un budget. Ils sont logés gratuitement depuis environ 40 ans dans des bâtiments de la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

Source: Journal de Montréal, publié le 20 septembre 2015

Promotion et défense des droits

Le centre de traitement en dépendances – La maison ReNasci d’East Angus ferme ses portes

Les changements à l’aide sociale ont coûté cher à La maison ReNasci. Le centre de traitement en dépendances d’East Angus se voit obligé de fermer ses portes après six ans d’opération.

Trente-deux résidents aux prises avec des problèmes de dépendance à l’alcool ou aux drogues se retrouvent ainsi forcés de se trouver un nouveau toit. La direction soutient que la fermeture est une conséquence directe de la réforme de l’aide sociale qui réduit les allocations pour les bénéficiaires.

Source: Radio-Canada, publié le 22 septembre 2015

Fronde du milieu communautaire québécois contre l’austérité

Des groupes communautaires promettent de « bloquer » le ministère du Travail, le 30 septembre prochain. Des groupes provenant de tout le Québec convergeront vers Québec, cette date-là, pour non seulement critiquer les politiques d’austérité qui les touchent, ainsi que les clientèles qu’ils desservent, mais aussi pour dénoncer l’incertitude quant à leur propre financement.

Source : Radio-Canada, publié le 21 septembre 2015

Les coupes ont touché les plus vulnérables, admet Couillard

Les personnes les plus vulnérables de la société ont fait les frais des coupes budgétaires au fil de la dernière année et demie, a admis le premier ministre Philippe Couillard. Les« compressions difficiles » imposées par l’équipe libérale, notamment en santé et en éducation, n’en étaient pas moins nécessaires afin d’atteindre l’équilibre budgétaire en 2015-2016, selon lui.

Source : Le Devoir, publié le 23 septembre 2015

Neutraliser de futurs Bougon

Le gouvernement Couillard aime la chaleur de cet automne 2015. Il en rajoute même: le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad, déposera sous peu un projet de loi musclé pour pousser vers le marché du travail les nouveaux demandeurs d’aide sociale.

Pour être clair, l’objectif est de neutraliser de futurs Bougon.

Source: Journal de Montréal, publié le 22 septembre 2015

Le nombre d’assistés sociaux à son plus bas au Québec

Alors que le gouvernement Couillard s’apprête à légiférer pour inciter les assistés sociaux à se trouver un emploi, le nombre de Québécois vivant de l’aide sociale vient d’atteindre son plus bas niveau en près de 40 ans, a constaté l’Agence QMI.

Source: Journal de Montréal, publié le 27 septembre 2015

Nouvelle classe de travailleurs avec la précarité

Le dossier spécial du Journal sur les travailleurs licenciés met au jour la dure réalité de vivre avec un emploi beaucoup moins payant qu’auparavant. Travailleurs âgés déclassés et employés temporaires et à temps partiel sont devenus les nouveaux visages du marché du travail. La tendance à la précarité sur le marché de l’emploi s’est installée au début des années 80 et ne cesse de gagner du terrain. Pour plusieurs travailleurs, la précarité est devenue la norme.

Source: Journal de Montréal, publié le 20 septembre 2015

Développement local et communautaire

La Fédération québécoise des municipalités approuve le pacte fiscal à 75 %

Les membres de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) se sont prononcés samedi en faveur du pacte fiscal dans une proportion de 75 %.

Réunis à Québec depuis jeudi, les membres de la FQM étaient invités à voter de façon électronique sur l’offre de pacte fiscal faite par le gouvernement libéral de Philippe Couillard.

Pour Richard Lehoux, président de la FQM, le vote de samedi représente une étape importante dans les démarches que mène l’organisme pour l’adoption d’une loi-cadre sur la gouvernance de proximité attendue d’ici à l’automne 2016.

Source: Radio-Canada, publié le 26 septembre 2015

Économie – Finances – Travail

Contraction n’est pas récession

Le PIB du Québec a reculé de 0,5 % au deuxième trimestre, mais les économistes entrevoient le retour de la croissance au cours des prochains mois.

L’économie québécoise s’est contractée au cours du deuxième trimestre, mais les économistes, tout en signalant le bond des exportations, estiment que la croissance sera quand même au rendez-vous dans les prochains mois.

Source : Le Devoir, publié le 26 septembre 2015

PIB – L’économie du Québec peine à retrouver son rythme

Le Québec connaît une période de faiblesse forçant les conjoncturistes à revoir à la baisse leurs prévisions de croissance pour 2015. Une accélération du PIB est attendue pour 2016, mais sans que la barre des 2 % soit franchie.

Source : Le Devoir, publié le 23 septembre 2015

L’économie canadienne donne des signes encourageants malgré le repli continu du secteur de l’énergie, selon les services économiques RBC

Dans le plus récent rapport Perspectives économiques publié aujourd’hui, les Services économiques RBC ont revu à la baisse leurs prévisions pour l’économie canadienne principalement en raison du repli continu du secteur de l’énergie. Le PIB réel du Canada devrait croître de 1,2 % en 2015, et non au rythme de 1,8 % annoncé en juin, et de 2,2 % en 2016 – soit une réduction de 0,4 % par rapport aux précédentes prévisions.

Source : CNW Telbec, publié le 22 septembre 2015

Publications récentes :