02
mars
2015
Semaine du 23 février au 1er mars 2015

Section spéciale: Remaniement ministériel

Le premier ministre le remercie – Yves Bolduc quitte la politique

Le ministre de l’Éducation Yves Bolduc démissionne et quitte la vie politique pour retourner à la pratique médicale. «J’ai pris la décision personnelle de retourner en pratique médicale, c’est une décision qui m’appartient, compte tenu de ce qui se passe autour en terme d’événements», a déclaré Yves Bolduc, la mine basse.

Source : Le Devoir, publié le 26 février 2015

Le RSSMO accueille l’arrivée du ministre Hamad à l’Emploi

Mme Marie-Josée Dubois, présidente du Réseau des services spécialisés de main-d’œuvre (RSSMO), accueille l’arrivée du ministre Sam Hamad au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. « M. Hamad a démontré une forte connaissance et un intérêt marqué pour les mesures d’employabilité. Nous comptons le rencontrer rapidement afin de lui faire part des enjeux actuels et des problématiques importantes en matière d’employabilité au Québec ».

Source: RSSMO, publié le 27 février 2015

Le Collectif des entreprises d’insertion du Québec félicite le nouveau ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le Collectif des entreprises d’insertion du Québec tient à féliciter le ministre Sam Hamad pour sa nomination à titre de ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, qui s’ajoute à ses responsabilités de ministre du Travail et de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Source: CEIQ, publié le 27 février 2015

Le RCJEQ félicite le nouveau ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur Sam Hamad

C’est avec beaucoup d’espoir et de positivisme que les carrefours jeunesse-emploi (CJE) du Québec accueillent monsieur Sam Hamad comme nouveau ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Source: RCJEQ, publié le 27 février 2015

Remaniement ministériel – François Blais maintiendra le cap au ministère de l’Éducation

Yves Bolduc, François Blais, même combat. Malgré le changement de garde, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur maintiendra le cap.

Source : Le Devoir publié le 28 février 2015

Dur, dur, de congédier un ministre

La formation d’un Conseil des ministres est la décision la plus difficile qu’un premier ministre doit prendre, disait René Lévesque. Viser l’efficacité du gouvernement tout en ménageant les susceptibilités de ses ouailles, en tenant compte aussi de considérations politiques, s’avère un exercice délicat. Saquer un ministre incompétent, un collègue apprécié, par ailleurs, est toutefois une tâche des plus éprouvantes pour le chef. ​

Source: Le Devoir, publié le 28 février 2015

Nouvelles de nos membres et de la Coalition

Coupes à l’aide sociale – Le ministre François Blais insensible aux arguments des intervenants du milieu de la lutte contre la dépendance

De concert avec l’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (AQCID), le député de Rosemont et porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile et de prévention, Jean-François Lisée, et le député de Rimouski et porte-parole en matière de lutte à la pauvreté, de solidarité et d’économie sociale, Harold LeBel, ont dénoncé, lors d’un point de presse, les coupes à l’aide sociale et exprimé leurs inquiétudes pour les bénéficiaires qui luttent contre une dépendance.

Source : CNW Telbec, publié le 25 février 2015

Coupes à l’aide sociale: L’AQCID lance une pétition

L’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (AQCID) dénonce les coupes à l’aide sociale et prévoit la fermeture d’au moins 40 centres de traitement des dépendances dans la province. En conséquence, l’association a déposé une pétition auprès de l’Assemblée nationale, demandant le retrait de la modification réglementaire à l’origine de ces coupes.

Insertion et intégration en emploi

Des changements importants dans les CJE
La dynamique changera de façon importante à compter du 1er avril dans les Carrefours jeunesse-emploi, dont celui du comté Roberval. L’organisation ne pourra plus offrir ses services aux jeunes en emploi qui cherchent à améliorer leurs conditions.
Vers la pauvreté et l’exclusion pour des centaines de personnes handicapées.

En ce moment-même, des centaines de personnes présentant des incapacités sont confinées à la pauvreté et à l’isolement en raison du gel des programmes de soutien à l’intégration sociale et à l’intégration professionnelle. C’est le cas des programmes PAAS Action et des Contrats d’intégration au travail (CIT), deux programmes qui, depuis des années, soutiennent les personnes en situation de handicap.

A l’occasion de la Semaine des actions dérangeantes, la chorale de la Gang à Rambrou ira chanter ses besoins au Ministère de l’Emploi et la Solidarité sociale, le 24 février. Le point de rendez-vous est au métro Place d’Armes, à 15h00.

Source: Mouvement Personnes Handicapées pour l’Accès aux Services (MPHAS), publié le 24 février 2015

Un service d’aide aux immigrants touché par les compressions

La perte d’une subvention du ministère de l’Immigration menace la survie du Service d’aide à l’adaptation des immigrants et immigrantes (SAAI) de Québec qui connaît d’importantes difficultés financières.

Depuis trois ans, l’organisme communautaire qui procure des services de santé et de services sociaux aux nouveaux arrivants doit composer avec la perte de 80 000 $ que subventionnait le ministère de l’Immigration.

Source: Radio-Canada, publié le 25 février 2015

Formation et éducation

Les adultes peu alphabétisés dénoncent l’austérité… En 26 lettres !

Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) s’associe, en cette semaine d’actions dérangeantes, au vaste mouvement d’opposition de la société civile face aux politiques d’austérité prônées par le gouvernement du Québec.

Source : CNW Telbec, publié le 23 février 2015 

Replacer l’éducation au cœur des priorités de l’État

Alors que les sorties controversées du ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, font les manchettes et que l’austérité plane sur les débats en éducation, Paul Gérin-Lajoie se désole des enjeux secondaires qui viennent parasiter ce qui devrait être la mission centrale de l’État. À 95 ans bien sonnés, le vieux lion ne démord pas de ses idéaux premiers, aujourd’hui malmenés par les discours sur l’assainissement des finances publiques.

Source : Le Devoir, publié le 23 février 2015

Formation continue – Les professionnels dénoncent les contradictions libérales

Le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) dénonce le double discours du gouvernement Couillard en matière de renforcement de l’expertise de la fonction publique.

Source : Le Devoir, publié le 23 février 2015

Les cégeps, un fleuron du système d’éducation québécois à redynamiser

Fondé en 1968 par nulle autre que Paul Gérin-Lajoie, alors ministre de l’Éducation au Québec, le niveau collégial a su, à travers les dernières décennies faire les preuves nécessaires de toute sa pertinence et son importance

Source : Huffington Post publié le 28 février 2015

Promotion et défense des droits

Les compressions à l’aide sociale à nouveau dénoncées

Les centres d’intervention en dépendance demandent à nouveau au gouvernement de faire marche arrière sur les compressions annoncées à l’aide sociale.

L’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance  (AQCID) répète que les compressions pourraient priver plus de 7000 personnes de thérapies contre les dépendances.

Source: Radio-Canada, publié le 25 février 2015

Maisons pour toxicomanes : les assistés sociaux doivent payer plus cher

Les maisons d’aide pour toxicomanes chargent systématiquement plus cher à leurs pensionnaires prestataires d’aide sociale parce que leurs revenus proviennent de l’État, a appris notre Bureau parlementaire.

Être bénéficiaire de l’aide sociale semble le premier critère pour être admis à une cure ou une thérapie dans une maison pour toxicomanes, alcooliques ou dépendants des jeux de hasard. Environ 80 % des résidents dans ces maisons d’aide sont bénéficiaires de l’aide sociale.

Source: Journal de Montréal, publié le 25 février 2015

Blais a les maisons de désintoxication à l’oeil

Alors que les maisons pour toxicomanes se plaignent des coupes à la sécurité du revenu, le ministre de la Solidarité sociale François Blais leur reproche de surfacturer les bénéficiaires de l’aide sociale et d’abuser des fonds publics.

«La situation est difficilement défendable (…) Il y a une pratique de surfacturation du service. Plusieurs maisons facturent davantage et parfois deux fois plus les bénéficiaires de l’aide sociale que les chômeurs», a dénoncé François Blais mercredi à sa sortie du conseil des ministres.

Source: Journal de Québec, publié le 25 février 2015

Projet de modification du règlement d’aide sociale – Le Collectif appelle à la mobilisation

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté tiendra un rassemblement aujourd’hui devant les bureaux du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, afin de réitérer son opposition aux coupes dans les programmes d’aide financière de dernier recours annoncées par le ministre François Blais en janvier dernier.

Le Collectif dénonce que le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale préfère agir sur des pratiques qu’il juge abusives – bien que tout à fait légales jusque-là – plutôt que de s’attaquer aux principales tares des programmes d’aide financière de dernier recours, à commencer par l’insuffisance des montants des prestations. « La priorité du ministre devrait être de faire respecter le droit à un revenu décent pour toutes les Québécoises et tous les Québécois », a affirmé la porte-parole du Collectif, Virginie Larivière.

Source: CNW Telbec, publié le 27 février 2015

Actions à répétition contre l’austérité

Groupes sociaux, associations étudiantes et syndicats promettent une semaine mouvementée, chargée d’actions contre l’austérité. Plus de 35 événements de« mobilisation et de visibilité publique » seront organisés dans les prochains jours, partout au Québec, pour dénoncer les « torts » causés par le gouvernement Couillard.

Source : Le Devoir, publié le 23 février 2015

Travailleurs et travailleuses du privé, la lutte contre l’austérité est aussi la vôtre

Les raisons de s’opposer aux mesures d’austérité sont nombreuses. On ne compte plus les différents groupes auxquels le gouvernement Couillard s’en est pris avec ses coupures à l’aveugle, ses économies de bouts de chandelles et son refus dogmatique de se pencher sur la colonne des revenus pour équilibrer les finances publiques.

Source : HuffingtonPost publié le 26 février 2015

Le portrait de l’aide sociale au Québec en 10 chiffres

Le nombre d’assistés sociaux au Québec et les montants qui leurs sont versés font l’objet de bien des discussions de salon, de débats et d’envolées lyriques de la part des animateurs de radio. Voici le dernier portrait de l’aide sociale au Québec en décembre dernier publié par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Source: Journal de Montréal, publié le 25 février 2015

Développement local et communautaire

Après « Je vois Montréal », « Je fais Montréal » : La Ville de Montréal assurera le suivi des 180 projets

Dans le cadre d’un événement tenu aujourd’hui à l’hôtel de ville et rassemblant quelque 350 leaders et partenaires de « Je vois Montréal », le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a salué les initiatives amorcées par cette communauté afin d’accroître la prospérité de la métropole et a réitéré son soutien envers ceux-ci. Les participants ont également été conviés à des activités de maillage et de co-développement avec les services centraux et les arrondissements, afin de faciliter la réalisation de leurs projets respectifs.

Source: CNW Telbec, publié le 26 février 2015

Économie – Finances – Travail

Mise à jour économique – Québec a caché un coussin financier de 2,3 milliards dans ses dépenses

Dans sa mise à jour économique et financière présentée en décembre dernier, le ministre des Finances, Carlos Leitão, n’a pas divulgué des « marges de prudence » pour une valeur de 2,3 milliards, a révélé le vérificateur général (VG).

Source : Le Devoir publié le 27 février 2015

Les exportations alimentent la croissance économique du Québec

L’effondrement soudain des cours du pétrole a considérablement changé le paysage économique au Canada et partout dans le monde. Alors que certaines provinces en souffriront, le Québec voit cette année ses perspectives économiques s’améliorer, selon la Note de conjoncture provinciale de l’hiver 2015 du Conférence Board du Canada.

Source : CNW Telbec, publié le 23 février

Les Québécois travaillent plus longtemps, mais moins que les autres Canadiens

Les Québécois sont de plus en plus nombreux à encore travailler passé l’âge de 60 ans. Leur proportion reste toutefois encore loin de celle atteinte ailleurs ou de celle qu’ils voudront probablement eux-mêmes atteindre à l’avenir.

Source : Le Devoir, publié le 24 février

Le taux annuel d’inflation au Canada était de 1% en janvier

Le taux annuel d’inflation a diminué le mois dernier au Canada. Il se situait à 1 %, comparativement à 1,5 % en décembre.

Source : Le Devoir publié le 27 février 2015

Publications récentes :